Essentielle Nature

 

L'association"Cœur de Sorgue "se plait à rendre vivantes, évidentes, stimulantes et agissantes, la réciprocité, les analogies, l'écho dynamique (ou pas) qui peu exister entre l'homme et la Nature. Dans ce sens voici  quelques parallèles à faire, pour introduire une proposition...

Le temps est aux médecines alternatives; de plus en plus d'entre nous se tournent en effet vers des médecines plus globales qui intègrent notamment le fait que l'être humain n'est pas qu'un corps physique. De même, il semble aujourd'hui assez commun de concevoir que chaque être humain dispose d'une météo intérieure ( très variable !) avec laquelle il doit composer; ou encore, chacun connaît l'expression "avoir (ou pas) le moral. Au fait c'est quoi le moral ?

Ces exemples montrent qu'il est somme toute assez clair pour tout le monde que l'être humain n'est pas "fait" qu'avec du "visible" et que sa vie est même plutôt régie par des facteurs qui échappent aux sens et dont on ne nie pas pour autant l'existence.

Alors serait-il surprenant que la nature essentielle de la Nature soit aussi invisible ?

Et que les ressorts de sa vitalité soit à chercher dans cet essentiel...

Bon alors, où en est le moral de la Nature actuellement ? médiocre, moyen, au beau fixe ?

Et si ce baromètre de l'état intérieur et extérieur de la Nature était intimement lié à la qualité d'être (pensées, sentiments et actions) cultivé et déployé par l'être humain ? Voilà une hypothèse  réjouissante car alors, cela signifie que nous pouvons agir pour le bien de la Nature sans attendre que le gouvernement, les "chefs de ce monde, les grandes entreprises que sais-je encore... résolvent tous les problèmes (comme par magie ?).

Sérieusement, la Nature est-elle vraiment si mal en point ?

C'est à chacun de le peser. Pour ma part, je vois assez de signes  pour me dire qu'il est temps d'agir pour soutenir la Nature, et ce avec des forces spécifiques que l'être humain seul peut mettre en œuvre sur la Terre. Certains diront que tout va bien, qu'il n'y a pas de quoi dramatiser, que l'histoire de la Terre est faite de ces périodes de crises annonçant la fin d'une civilisation décadente. C'est une façon de voir. En voici une autre :

La situation est préoccupante et l'être humain commence à être assez grand pour devenir responsable de la co-création du futur de la Nature dont il fait parti intégrante. Chouette ! Ne serait-ce pas  dommage (au minimum) de disposer de capacités, de potentiels à développer pour le mieux être de tous et de ne pas se donner les moyens de les utiliser ?

Et Justement ! Pour ce donner les moyens de les utiliser, je propose la mise en place d'un cadre sous la forme de rendez-vous "Essentielle Nature" tous les 15 jours du 21 mars au 21 septembre, le Samedi matin à 10 h à Fontaine de Vaucluse ( au boulodrome à côté de l'Hôtel du poète).

Que ferons nous lors de ces séances ?

Déjà, nous nous réjouirons de nous retrouver, de mettre en commun nos libres  volontés de Bien pour la Nature ! Ensuite l'idée force est que chacun puisse améliorer  sa qualité d'être du moment et de donner davantage de poids, de teneur  aux offrandes subtiles que nous pourront faire à la Nature. Offrandes subtiles ?! Késako ?

Rien de compliqué ! Notre présence concentrée, notre contemplation enrichie d'une sensibilisation préalable (= contempl'action), notre gratitude bien conscientisée, des forces morales spécifiques individuelles, notre regard artistique, notre volonté de communier de rentrer en relation, de collaborer, etc...

Simple mais organisé, avec en plus la dimension de régularité de ce rendez-vous qui aura le mérite d'exister au delà des fluctuations des personnes constituant  le groupe de chaque séance (un calendrier pourra être consulter sur ce site).

Pour participer à nourrir cette dynamique, je vous présenterai un ouvrage (voire  deux), source d'inspiration, dont certains 'exercices seront extraits; il s'agit de "Natura" de Pierre Lassalle (et "Vers une nouvelle éthique "de Céline et Pierre Lassalle).

Le premier rendez-vous d'"Essentielle Nature" aura donc lieu le samedi 21 mars 2020 à 10h à Fontaine de Vaucluse.

S'entraider au "Penser global et agir local qualitativement à plusieurs pour la Nature",

cela vous dit ? C'est le Printemps !..

Lionel Jego

Président de "Cœur de Sorgue"

 

ESSENTIELLE NATURE(6).pdf
Document Adobe Acrobat 2.1 MB